Produits cosmétiques anti-âge : mythe ou réalité ?

Produits cosmétiques anti-âge : mythe ou réalité ?

Des produits en masse pour lutter contre le vieillissement, la pub trompeuse peut-elle ruiner une profession pointue ? La fondatrice de Myriam k rassure : les femmes font soigneusement le choix.

Le marché du soin anti-âge continue de croître à la grande joie de l’équipe de Myriam K, toutefois la profession souffre de l’amateurisme et la vigilance de la part des clients est une piste pour la sécurité.

Le showroom, qui se situe tout près des champs Elysées, reflète par son design la créativité de sa fondatrice qui ne cesse d’anticiper les besoins d’une clientèle de plus en plus exigeante. Meryem et son équipe ont la culture du conseil, le souci du détail et les solutions personnalisées défiant l’optique vente truffée du non-sens et des tromperies.

Le soin Anti-âge …Où réside le mythe ?

Les gammes des produits de Myriam KERAMANE sont un symbole de la noblesse française. La reine de la beauté parisienne s’est inspirée des cultures étrangères, elle est également une pionnière du tissage brésilien en France.

Les mythes sur la cosmétique anti-âge sont nombreux, causés par des pratiques marketing. Notre immersion dans le domaine de la beauté nous fait découvrir plusieurs paradoxes, dont la classification des produits, selon l’âge. En effet, plusieurs produits sont conçus pour un âge spécifique alors que tout le monde dans le même groupe d’âge n’a pas forcément le même type de peau, également la distinction entre le visage et les yeux c’est de la force de vente.

Myriam K vous promet la jeunesse

Un produit anti-âge peut faire allusion à une solution magique convenable à tout type de peaux. Il vous promet, ainsi, d’atténuer les rides, d’éviter les tâches et de reprendre le visage d’une fillette. Une autre gamme trouve dans le dosage des prix, sa voie idéale pour un positionnement sur le marché, vu que certains pensent ironiquement au rapport qualité/ prix, sauf que cela ne va pas de soi.

Une autre fausse pratique est de changer fréquemment les produits de soins pour contrecarrer l’adaptation de la peau, alors qu’à la base un soin est conseillé, selon la nature de la peau.

Les mythes dans le domaine de la beauté sont multiples et pour comprendre le phénomène nous avons fait appel à Mme Myriam KERAMANE, fondatrice de Myriam K, la jeune femme transmet jalousement les secrets de la beauté à des femmes soucieuses de leurs apparences.

Voici quelques conseils d’expert :

– Changer fréquemment de crème afin d’éviter une accoutumance : Faux
– la classification des produits selon le type de la peau : Vrai
– Le produit le plus cher, il est le plus efficace : Faux

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *