Médecin traitant : comment faire le bon choix ?

Médecin traitant : comment faire le bon choix ?

Avoir un médecin traitant est devenu une nécessité pour chaque assuré social de plus de 16 ans depuis la loi d’août 2004 sur l’assurance maladie. Le médecin choisi, qui peut exercer indifféremment dans un centre de santé, un hôpital ou un cabinet, doit être déclaré de façon nominative auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).Le point.

centre de santé

Médecin traitant et parcours de soins coordonnés

Choisir un médecin traitant entre dans le cadre du parcours de soins coordonnés, créé pour une meilleure prise en charge des dépenses de santé. Pour en bénéficier, l’assuré doit désigner personnellement un médecin traitant auprès de la Caisse d’Assurance maladie.

Le parcours de soins permet un suivi coordonné de chaque assuré et en parfaite adéquation sur les besoins de santé.Son avantage le plus tangible : un remboursement à hauteur de 70 % du tarif de base de la Sécurité sociale. En optant pour une mutuelle de santé responsable et en respectant le parcours de soins, vous vous garantissez une meilleure prise en charge de vos frais médicaux.

Le choix du médecin traitant est laissé à la libre appréciation du patient, qu’il soit généraliste ou spécialiste, conventionné ou non. La seule condition : la déclaration de médecin traitant doit être nominative. Autrement dit, vous ne pouvez pas désigner un cabinet ou un centre de santé.

Déclarer son médecin traitant : comment faire ?

Vous devez remplir un formulaire de déclaration (formulaire n°S3704) avec le médecin que vous avez choisi, par exemple lors d’une consultation puis le renvoyer à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).Votre déclaration reste valide tant que vous et votre médecin êtes d’accord pour continuer cette relation patient/médecin traitant.

Sur ce dernier point, il convient de souligner que vous pouvez à tout moment changer de médecin traitant, sans justification ni mise en demeure aucune.La nouvelle déclaration que vous aurez à faire annulera alors la précédente.

Comment choisir son médecin traitant ?

Pour les enfants âgés de moins de 16 ans, c’est au détenteur de l’autorité parentale que revient la décision bien que l’absence de médecin traitant n’affecte en rien les remboursements de leurs soins.

Par ailleurs, pour des raisons de commodités évidentes, choisissez un médecin près de chez vous, médecin traitant à Boulogne Billancourt.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *