Airbnb a monté une affaire aussi rentable que dangereuse pour ses fournisseurs

Airbnb a monté une affaire aussi rentable que dangereuse pour ses fournisseurs

Le business d’Airbnb ressemble de très près à une arnaque rondement menée. Cette plateforme de courtage de location immobilière peu scrupuleuse se fait des centaines de milliers d’euros sur le dos de propriétaires imprudents séduits par l’appât du gain facile.

Un site de courtage au fonctionnement basique

Airbnb, c’est une plateforme de courtage en location immobilière qui prend la forme d’un site d’échanges tout simple mis à la disposition des particuliers souhaitant mettre leur propriété en location et des vacanciers et touristes qui veulent trouver un logement adapté à leurs besoins et leur budget.

Les propriétés proposées varient de la villa à l’appartement et au studio, et sont entièrement meublées. À l’heure actuelle, plus de 1,5 million d’annonces sont référencées sur le site. Plus de 34 000 villes sont représentées dans un total de 192 pays à travers le monde.

Un business sans risques… pour Airbnb

Là où les fondateurs d’Airbnb ont montré leur génie à la limite du machiavélique, c’est au niveau des risques encourus. Ils ont été assez malins pour faire en sorte que les propriétaires s’exposent le plus, que ce soit au niveau fiscal ou de la sécurité des biens qu’ils décident de mettre en location.

En effet, le système créé par Airbnb tend à encourager les propriétaires à ne pas déclarer les revenus produits par la location, ce qui pourrait s’avérer très dangereux si le fisc s’en aperçoit. Par ailleurs, l’assurance de 800 000 euros est soumise à des conditions plus que rébarbatives si on prend le temps de bien les lire.

Une affaire qui risque de ne pas durer

Relevant plus du marché noir de la location immobilière que d’un commerce collaboratif, le business d’Airbnb est depuis plusieurs mois dans le collimateur des municipalités, des  professionnels de l’immobilier et des acteurs spécialisés dans le logement touristique qui subissent de plein fouet les conséquences de ce marché illicite.

Dans plusieurs villes, les responsables de la municipalité ont conçu et appliqué des dispositions pour mettre fin aux agissements d’Airbnb : mise en place d’une autorisation spécifique de mise en location ou d’une licence professionnelle, renforcement de la réglementation relative à la location de logement via le courtage, etc.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *