Juriste en droit de la santé : un métier très prometteur

Juriste en droit de la santé : un métier très prometteur

Depuis plusieurs années, le métier de juriste de la santé est très sollicité. La mise en place de la loi Kouchner du 4 Mars 2002 est à l’origine de cet essor des spécialistes en droit médical. Ils sont très convoités aussi bien par les cabinets de droit médical que par les établissements sanitaires divers.

Définition d’un juriste en droit de la santé

Un juriste en droit de la santé est une personne spécialisée dans le domaine de la santé. Ce spécialiste doit parfaitement maîtriser les lois concernant les droits des patients et les droits des établissements de santé ainsi que ceux des professionnels. Il peut avoir son propre cabinet, ou travailler pour des établissements de santé comme les cliniques, les hôpitaux ou les centres sanitaires. Il peut également travailler en tant que conseiller juridique de son plein gré. Un juriste spécialisé en droit de la santé peut avoir plusieurs autres employeurs. A savoir les maisons de retraite, les laboratoires pharmaceutiques, et les compagnies d’assurance. A part cela, s’engager auprès des associations de patients, des organisations professionnelles et autres organisations de santé sont des options envisageables.

Les charges confiées aux spécialistes en droit de la santé

Les juristes en droit de la santé ont des rôles variés à jouer.  Ils ont pour mission de trouver des solutions légales pour assurer la protection des établissements pour lesquels ils travaillent en conseillant la direction de l’établissement concerné. Ils mettent en place des normes juridiques pour la pratique médicale et contrôlent la validité et la conformité des documents émis par l’établissement.

Un juriste en droit médical se doit de défendre les intérêts de son employeur notamment en cas de réclamations des patients qui ont fait appel à un avocat pour une erreur médicale. Il devra alors recourir à des moyens légaux qui traiteront les réclamations toujours dans le but d’éviter un procès et trouver un terrain d’entente entre le malade et l’établissement.

Les critères requis pour devenir un juriste en droit de la santé

Pour exercer la profession de juriste en droit médical, il faut être titulaire d’un Master 1 en droit privé ou en droit public. Un Master 2 en droit de la responsabilité médicale, de bonnes connaissances en litige, en droit des ressources humaines et en droit des assurances sont aussi préalablement exigés.

Il pourra également se spécialiser dans les domaines de compétence des organismes au sein desquels il souhaite s’exercer. Il faudra passer le concours national de la fonction public hospitalière pour une carrière dans les hôpitaux.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *