Comment prendre soin de son parent ?

Comment prendre soin de son parent ?

Lorsque l’un de ses parents devient dépendant, il devient très difficile pour ses proches et notamment son enfant de constater une inversion des rôles. Beaucoup de gestes, comme aider à marcher, consoler ou rassurer, leurs sont alors confiés. Avec l’âge et la dépendance, peut-on dire que les enfants se transforment en parents de leurs parents ? En se posant cette question, on pourrait y voir au premier abord un mimétisme de comportement, qui en réalité cache derrière ces moments déstabilisants une posture différente.

 

La relation parent dépendant / enfant : un inversement de rôle ou une position qui change ?

 

L’aidant s’interroge souvent pour savoir si les rôles s’inversent. Mais il est important avant toute chose de porter un regard différent sur les personnes âgées dépendantes. Pour cela il est nécessaire d’accepter un changement de posture en les accompagnants dans différents moments de vie.

Lors de l’accompagnement de ses parents, la vie des aidants est véritablement impactée, que ce soit sur le plan moral ou physique : la charge qu’ils représentent nécessite une organisation adaptée et une veille constante. Un parallèle peut être réalisé avec le rôle des parents dans l’éducation des jeunes enfants. Pour autant, la place et le rôle des enfants dans une telle situation ne permet pas d’assimiler les soins qui sont réalisés à ses parents dépendants, à ceux réalisés pour un enfant. En effet, lorsque l’on évite certains écueils et que l’on balaie ce qui pourrait être assimilé à des ressemblances, on s’aperçoit que l’aide apportée à ses parents diverge de part sa finalité.

En effet, le point cardinal dans une telle relation et de ne pas chercher à évaluer l’inversement des rôles, mais d’accepter son rôle de soignant envers un parent dépendant. Dès lors, que l’on accepte ce changement, le soignant est mieux à même d’aider ses parents à traverser les différentes étapes du quotidien : peurs, vulnérabilités et fragilités.

 

La dépendance et ses effets

 

La vieillesse est construite depuis longtemps en miroir de l’enfance. Mais si l’on considère ce précepte comme une vérité absolue, alors on oublie que ses parents sont à une période importante de leur vie : ils sont impuissants face à la mort. Ils constatent que leur dépendance envers le soignant devient un handicap du quotidien, mais le lien familial permet aux enfants de les accompagner avec courage et dignité. Ce moment privilégié permet en outre, d’apprendre sur le passé familial à travers des confessions sur ce qui n’a jamais été dit.

Les personnes qui prennent en charge leurs parents doivent se montrer disponibles, en articulant leur vie professionnelle avec les nouvelles tâches qui découlent de cette dépendance : soins, organisation de la vie quotidienne, suivi de la santé, soutien administratif et prise en charge financière. En revanche, ce rôle primordial ne permet pas de se faire le parent de son parent, alors que l’attention qu’on leur porte est comparable à ceux donnés aux enfants. Ils gardent donc leurs prérogatives de parents avec l’ensemble des réflexes qui en découlent.

 

Le poids de ces nouvelles tâches ont pour conséquences un changement radical de la vie des enfants. Il leur devient impossible de partir trop longtemps et tout doit être organisé bien en amont. Cela entraine très souvent un épuisement des aidants et un sentiment d’isolement.

Le poids de ces nouvelles tâches ont pour conséquences un changement radical de la vie des enfants. Il leur devient impossible de partir trop longtemps et tout doit être organisé bien en amont. Cela entraine très souvent un épuisement des aidants et un sentiment d’isolement.

 

La téléassistance , une solution pour soulager les soignants

 

La téléassistance est un système qui a pour objectif de sécuriser les parents âgées qui vivent seuls chez eux. Dès qu’un problème survient, la personne peut contacter une une centrale téléphonique joignable 24/24h et et 7/7 jours grâce à une simple pression sur un médaillon ou une montre.

Dans l’éventualité où la situation ne présente pas de caractère urgent, seuls les voisins seront prévenus. Si la personne âgée ne répond pas ou si la situation revêt un caractère d’urgence, alors il y aura une intervention des secours et les proches en seront informés.

 

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *